Les articles

En réponse au maire de Conflans-Sainte-Honorine qui affirme (*) que le prolongement de la Francilienne A104 sera enfoui sur une longueur de 2,5 km dans sa ville et que le franchissement de la Seine se fera en sous fluvial, affirmations largement reprises par la presse locale ces dernières semaines, nous publions le communiqué CO.P.R.A. 184 du 24 septembre 2010 ci dessous :

 

Nous avions déjà été reçus le 17 juin 2010 par Jean Vincent PLACÉ, Vice  Président au Conseil Régional d'Ile de France, chargé des Transports.

(Voir l'article "17 juin 2010 : le COPRA 184 est reçu par J.V. PLACE, Vice Président au Conseil Régional d'Ile de France, chargé des Transports." en cliquant sur le lien)

 

Dès que nous avons eu connaissance du Schéma National des infrastructures de Transports, qui intègre le projet de prolongement de la francilienne A 104, nous avons réagi sur ce site en publiant l'article "Autoroute A 104 : l'Etat persiste et signe en publiant l'avant projet 2010 du Schéma National des Infrastructures de Transports (SNIT)"

Suite à notre demande, nous avons été reçus le 17 juin 2010 par Jean-Vincent PLACÉ, vice président chargé des Transports au nouveau Conseil Régional d'Ile de France, mis en place à la suite des élections régionales de mars 2010.

 

Déroulement du rendez- vous  COPRA 184 / J.V. PLACÉ du 17 juin 2010

 

Vous avez pu lire l'article précédent intitulé "Lutte contre le prolongement de la Francilienne A104 en zone urbanisée : un COPRA 184 déterminé, présent à l'accueil du meeting de Jean-Paul HUCHON à CONFLANS-SAINTE-HONORINE", dans lequel nous relatons les raisons de notre présence à l'accueil du meeting organisé le 11 février 2010 à Conflans-Sainte-Honorine par Jean-Paul Huchon tête de liste PS à l'élection régionale 2010.

 

 

Le 07 février 2010, nous avons publié l'article "Le courrier du COPRA aux candidats à l'élection régionale des 14 et 21 mars prochains", dans lequel nous présentions la résolution rédigée par le COPRA 184 que nous avions soumise aux candidats à l'élection régionale 2010, afin qu'ils nous fassent part de leur positionnement quant au "Projet A104 de prolongement de la Francilienne" au milieu de nos villes.

Le COPRA 184 a toujours su utiliser les échéances électorales pour peser sur les prises de position et les décisions des politiques afin que ce projet d'autoroute en zone urbanisée ne voit pas le jour. Le combat dure depuis vingt ans.

Vous avez pu lire l'article " Le courrier du COPRA aux candidats à l'élection régionale des 14 et 21 mars prochains."

 

115 000 euros le mètre, 115 euros le millimètre !

Vous aimeriez bien savoir ce qui peut coûter une somme pareille.

Certaines idées ont la vie dure. Nos comportements au quotidien, bien que parfois contre productifs, voire délétères, nous conditionnent. Nos vies sont parfois réglées comme du papier à musique. Le fameux "métro, boulot, dodo" est pour beaucoup d'entre nous une réalité, surtout en Ile de France où le stress de la vie "parisienne" est reconnu de tous (surtout des provinciaux). Ce constat est vrai pour le quidam, mais aussi pour le chef d'entreprise, comme pour le décideur politique.

Suite à l'Assemblée Générale du 26/11/2009, vous trouverez en pièce jointe le document réalisé par le COPRA 184 sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) et leur rapport avec les transports qui a été présenté ce soir là.

Pages