Actualités

 

Bien que le COPRA n'ait jamais été et ne sera jamais adossé à aucun parti politique, force est de constater que les Franciliens, en votant massivement pour les partis qui représentent et défendent l'écologie, ont montré qu'ils sont de plus en plus attachés à leur environnement. Il faudra bien que les décideurs en tiennent compte, dorénavant !

 

Une fois de plus, les riverains de l'A104 ont répondu présents à l'appel du CO.P.R.A 184.

Malgré une date peu propice, des difficultés économiques pour certains, des inquiétudes pour beaucoup, on a compté plus de 250 véhicules au plus fort de la manifestation.

Cette forte participation permet de rappeler à tous ceux qui pensaient que :

Merci à tous
CONTINUONS à REAGIR ...
et à NE PAS NOUS LAISSER FAIRE !

 

Samedi 6 juin 2009 - 14h00
« OPERATION ESCARGOT »

Une réussite qui intéresse les médias

Dès 16h, le communiqué de l'AFP.  
Plusieurs minutes au journal régional de FR3
Les 1ères photos …

Dans son édition du mercredi 3 juin 2009, Le Courrier des Yvelines fait un long article de 3 pages sur les différents tracés que souhaitent voir se réaliser certains politiciens.

En effet, Pierre Cardot imagine que le tracé vert pourra, dans sa partie sud, être avantageusement transformé en tracé Bleu, les élus du Val d'Oise (le président du Conseil Général en tête) étant majoritairement favorables au tracé vert (identique au rouge) pour leur département.

Le Dimanche 18  mai des centaines de citoyens opposés au prolongement de l'A104 a travers les habitations du Val d'Oise et des Yvelines se sont donné rendez vous pour un pic nique géant symbolique sur la RN 184 coupé pour l'occasion a toute circulation. Article du quotidien métro.

 

Article du parisien du 18 Mai 2009 relatif au pic nique géant organisé sur la RN184 à hauteur de Conflans sainte honorine

pic nique génat sur la RN 184

A104 NOUS DEVONS REAGIR
ET NE PAS NOUS LAISSER FAIRE !

 

Samedi 6 juin 2009 - 14h00
« OPERATION ESCARGOT »

Rendez-vous :

parking de « La Fête des Loges »
forêt de SAINT-GERMAIN-en-Laye
Venez nombreux en voiture, à moto, à vélo, …

Cinq présidents de conseils généraux dont celui du Val d'Oise ont refusé, le 13 janvier dernier, de financer directement la réalisation de ce projet pourtant demandé par tous et écologiquement extrèmement intéressant.

Pages