12 juin 2010, la visite de l'étang de la Galiotte et de l'Ile de la Dérivation de CARRIERES-sous-POISSY, organisée par le COPRA 184 : une opération réussie malgré le temps défavorable.

Rubriques: 

Vous avez pu lire l'article "CHEMIN-FAISANT : Samedi 12 juin 2010  le CO.P.R.A. 184 organise une RANDONNEE - DECOUVERTE  de l'étang de la Galiotte et de l'île de la Dérivation, à Carrières sous Poissy. " qui vous annonçait cette randonnée découverte.

Ce samedi matin 12 juin 2010, il fallait être courageux pour se lever et se rendre malgré la pluie, sur le parking du Stade Bretagne de CARRIERES-sous-POISSY. De ce point de rendez vous, la randonnée découverte commençait  par la visite de l'étang de la Galiotte, de ses maisons flottantes suivie de d'une marche jusqu'à l'île de la Dérivation en passant par l'ancien chemin de halage en bord de Seine. Heureusement que le temps s'arrangea au départ de l'étang de la Galiotte en fin de matinée. La marche jusqu'à l'île de la Dérivation était des plus agréables, tout comme le pique nique, suivi de la visite de l'île.

Nous vous rappelons l'objectif de cette randonnée - découverte : sensibiliser les riverains et les élus sur la nécessaire préservation de ces deux sites exceptionnels  des nuisances potentielles du tracé vert A104 qui ne ferait que détruire à jamais la santé et la biodiversité.

 

Quelques photographies prises au cours de la journée

 

 

Samedi 12 juin 2010, discours de Christiane PARAVY, présidente du CO.P.R.A. 184

 

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour chers AMIS ,

 

Remerciements à tous d'être venus, adhérents, sympathisants mais aussi élus, maires, adjoints et conseillers municipaux.

Merci à la presse de s'être déplacée pour couvrir l'événement.

Un grand merci à Jocelyne HUOT, présidente de l'association « La Galiotte » qui a adhéré au COPRA depuis 2 ans) et qui a été d'accord avec notre projet de rando-découverte (il faut dire que nous avons déjà réalisé ce genre d'événement, à plusieurs reprises, depuis 2 ans, en invitant les Carriérois à un pique-nique à la Galiotte, par exemple le jour du Téléthon).

Merci également à Guy SOUVILLE, président de l'association "Berges en Dérive" sur l'île de la Dérivation (association adhérente du CO.P.R.A. 184),  pour son dynamisme et son investissement important à défendre le cadre de vie des habitants de l'île. Il nous recevra, au moment du pique-nique, sur l'île de la Dérivation et d'avance, nous tenons à le remercier d'avoir bien voulu faire partie des organisateurs de cette  Rando-découverte "Chemin-Faisant", de la Galiotte à l'île de la Dérivation.

Rappel des objectifs de cette journée :

Nous avons souhaité inviter tous les administrateurs du COPRA, des différentes villes des Yvelines mais aussi du Val d'Oise, ainsi que les adhérents et les élus des communes voisines, concernées par le projet A104,  à découvrir ces « 2 points sensibles » de la commune de Carrières qui seraient saccagés par le passage du tracé vert de l'autoroute A104.

 

Pour que ces visites - tout particulièrement la visite de maisons flottantes sur l'étang - ne puissent pas apparaître comme une « agression » vis-à-vis des habitants des lieux, nous avons limité le nombre de participants en ne mettant pas les tracts dans toutes les boîtes à lettres de toutes les villes concernées par le tracé. Nous avons ainsi fait volontairement une publicité discrète de cet événement. Aujourd'hui, le nombre de participants est donc restreint, volontairement et ne correspond pas à l'effectif habituel des manifestations du COPRA.

  • Nous avons souhaité faire de cette journée une «journée conviviale d'échanges» en faisant un point, avant l'été, sur le dossier A104.
  • Nous avons souhaité faire de cette journée une «journée de découverte de ces 2 lieux remarquables» que sont l'étang de la Galiotte et l'île de la Dérivation, afin de mettre en avant le fait qu'il s'agit de lieux exceptionnels sur le plan de la flore et de la faune, ornithologique, en particulier. Ce n'est pas un hasard si ces lieux ont été immortalisés par les peintres, comme Charles Meissonier, un pisciacais et que les maisons flottantes de la Galiotte se retrouvent en photos dans le livre de Yann Artus- Bertrand «La France vue du ciel». Ces lieux sont donc des «lieux de référence» pour tous et doivent donc être préservés du passage de l'A104.

Le point sur le dossier A104 :

Le tracé en chiffres :

  • 16 villes concernées, entre Orgeval et Méry sur Oise.
  • 200000 riverains concernés et impactés par ce projet, avec toutes les nuisances liées au niveau sonore et aux gaz d'échappement libérés.
  • 120000 véhicules par jour dont 20% de poids lourds.
  • 3 franchissement de la Seine, dont un à l'étang de la Galiotte par 2 immenses viaducs qui enjamberaient les maisons flottantes.
  • Un coût actuel de près de 3 milliards d'euros.

Ce projet est :

  • Obsolète (40 ans).
  • Techniquement inadapté (pas de bouclage mais cul de sac à Orgeval avec A13 déjà saturée).
  • Nuisible pour la santé des riverains (apport de 120000 véhicules/jour).
  • En contradiction avec la loi Grenelle 1.
  • En complète contradiction avec la création, à Carrières, d'un parc départemental écologique qui engloberait la Galiotte avec une «trame verte» à travers Carrières et d'autres villes voisines.

 

Rien n'est perdu car :

  • Le contexte actuel est à la rigueur et on peut engouffrer les 3 milliards d'euros dans beaucoup d'autres projets, en particulier dans les transports en commun, au lieu de privilégier 22km de route, seulement.
  • Il est démontré que le développement économique n'est pas directement lié au développement des transports routiers donc cet argument économique tombe instantanément.
  • Nous comptons sur nos élus pour nous soutenir, jusqu'au bout et peser de tout leur poids sur l'Etat. Nous allons être bientôt reçus par le Conseil Régional.
  • La prochaine étape sera l'enquête d'utilité publique, en 2011, certainement, si le projet n'est pas annulé, avant ... Nous compterons alors sur votre mobilisation, pour vous déplacer et aller signer les registres pour dire votre opposition à ce projet ... Et, en attendant, nous espérons que ce projet avortera ...

Rien n'est perdu, encore, car nous sommes là, car nous agissons et nous remercions la presse de relayer nos actions et nos positions, le plus largement possible, afin que tous ensemble, nous arrivions à faire annuler ce projet  criminel, en zones urbanisées.

 

Christiane PARAVY

Le 12 Juin 2010

 

_________________________________________________

 

Communication de Yannick PICHAUD pour le journal de la ville de CARRIERES-sous-POISSY

 

Suite à cette journée, Yannick PICHAUD a rédigé une page de communication pour le journal de la ville de CARRIERES-sous-POISSY, nous vous présentons cette page de communication ci dessous.

 

 

Communication randonnée-découverte Etang de la Galiotte et Ile de la Dérivation

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

_________________________________________________


L'histoire de la Galiotte et de l'île de la Dérivation

 

L'étang de la Galiotte et l'Ile de la Dérivation, sont deux sites exceptionnels, méconnus de bien des Franciliens qui résident pourtant pour certains, à proximité. Aussi nous paraît-il nécessaire d'apporter quelques précisions sur l'histoire de ces deux sites.

Une visite de l'étang de la Galiotte, de ses maisons flottantes et de l'Ile de la Dérivation, suffit pour convaincre tout un chacun que le passage du tracé vert A104 serait un désastre pour notre région.


L'étang de la Galiotte

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 

L'étang de la Galiotte

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

L'Ile de la Dérivation, CARRIERES-sous-POISSY

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

_________________________________________________

 

La presse parle de la randonnée découverte organisée par le COPRA 184

 

Article paru dans le Parisien le lundi 14 juin 2010

Le Parisien du 14 juin 2010

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Article paru dans le Courrier des Yvelines le mercredi 16 juin 2010


Le Courrier des Yvelines du 16 juin 2010

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Amis visiteurs, vous ne participiez pas à la randonnée  découverte organisée par le CO.P.R.A. 184, mais cet article a retenu votre attention. Alors n'ayez aucune hésitation, dès que vous en aurez le temps, rendez  vous sur ces deux sites magnifiques. Une visite sur le terrain est beaucoup plus parlante que des photographies et vous serez convaincus qu'il faut absolument préserver ces deux sites , des nuisances que provoquerait le passage de l'autoroute A 104.

N'hésitez pas à rejoindre le CO.P.R.A. 184, à soutenir les actions qu'il engage, à participer à ces actions pour lutter contre un projet qui n'a rien à faire dans notre région.

L'union fait la force pour lutter en faveur de la défense de notre santé, de notre qualité de vie et de notre fragile environnement.

 

_________________________________________________