Les transports à la croisée des chemins

Rubriques: 

Suite à l'Assemblée Générale du 26/11/2009, vous trouverez en pièce jointe le document réalisé par le COPRA 184 sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) et leur rapport avec les transports qui a été présenté ce soir là.

Les  scientifiques sont quasi unanimes pour expliquer que, non seulement l'augmentation de la concentration atmosphérique de C02 extrêmement rapide de ces dernières années est en grande partie d'origine humaine, mais aussi que le réchauffement climatique lié à cette concentration des GES dans l'atmosphère va être plus important que prévu. Ses implications sur la vie humaine seront aussi colossales que dramatiques.

Nos dirigeants, qui bientôt se réuniront à Copenhague, reconnaissent aussi le caractère d'urgence actuel et le fait qu'il est indispensable de réduire extrêmement rapidement nos émissions. Des lois sont votées, des engagements sont pris...

Sur le terrain, malheureusement, on s'aperçoit que les émissions de GES ne cessent de croître dans le domaine précis des transports et qu'aucun indicateur ne nous permet de penser que la tendance va s'inverser.

Et pourtant des solutions existent. Celles notament qui visent à découpler la croissance économique de l'augmentation des transports en mettant en pratique une véritable gestion de la demande et une réduction des trafics routiers. Il est temps de changer de paradigme et vite car ...

« Nous avons le pied collé à l’accélérateur et nous fonçons vers l’abîme », Ban Ki-Moon - secrétaire général des Nations Unies, 3 septembre 2009

 

NB: Sauf mention contraire, les données chiffrées ainsi que les graphiques représentés dans ce document sont issus des rapports suivants:

http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/syr/ar4_syr_fr.pdf

http://pdf.wri.org/climate_science_2008.pdf

http://www.hm-treasury.gov.uk/stern_review_report.htm

http://www.eea.europa.eu/publications/transport-at-a-crossroads