Elections régionales 2010 : le COPRA 184 cible les meetings des organisations politiques pour faire valoir ses revendications

Rubriques: 

Vous avez pu lire l'article précédent intitulé "Lutte contre le prolongement de la Francilienne A104 en zone urbanisée : un COPRA 184 déterminé, présent à l'accueil du meeting de Jean-Paul HUCHON à CONFLANS-SAINTE-HONORINE", dans lequel nous relatons les raisons de notre présence à l'accueil du meeting organisé le 11 février 2010 à Conflans-Sainte-Honorine par Jean-Paul Huchon tête de liste PS à l'élection régionale 2010.

 

Collectif apolitique, le CO.P.R.A. 184 pèse de tout son poids sur les candidats des différents horizons politiques à l'élection régionale 2010 avec, pour seul objectif, l'abandon d'un projet qui n'a rien à faire en zone urbanisée. Le CO.P.R.A. 184  lutte pour  défendre la santé, le patrimoine, la qualité de vie et l'environnement de 200 000 riverains victimes potentielles du tracé « vert » A104.

Nous nous sommes ainsi rendus à l'entrée du meeting organisé par Europe-Ecologie  le 26 février 2010 à Vauréal. Nous avons pu alors rencontrer  Safia Lebdi, tête de liste Europe-Ecologie dans le département du Val d'Oise et Cécile Duflot, tête de liste Europe-Ecologie de la Région Ile de France.
Lors de cette action, nous avons obtenu la signature, par Safia Lebdi, de la "Résolution du COPRA 184" adressée à différents candidats à l'élection régionale 2010. (voir l'article relatif à la réponse des candidats)

Voici quelques photographies de l'action du COPRA 184 au meeting Europe-Ecologie à Vauréal, sous forme de diaporama.

 

Mardi 9 mars 2010, le COPRA 184 a reconduit ce type d'action, cette fois en se rendant à l'entrée du meeting UMP organisé à la salle du Tapis Rouge dans la ville de Colombes.

A cette occasion, nous avons pu approcher et converser avec Valérie Pécresse, tête de liste de la majorité présidentielle et candidate à la présidence de la Région Ile de France, Rama Yade, Secrétaire d'Etat aux sports, Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'Etat chargée de la prospective et du développement de l'économie numérique auprès du Premier Ministre, Patrick Devedjian, Ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance, Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, André Santini, Patrick Balkany et Roger Karoutchi.

Nous avons pu exposer nos revendications, à savoir le refus du tracé « Vert » et plus généralement le refus de tout tracé en zone urbanisée pour prolonger la Francilienne (Autoroute A104), de Méry-sur-Oise à Orgeval.

Voici quelques photographies de l'action du COPRA 184 au meeting UMP à Colombes, sous forme de diaporama.

 

Envoi d'une résolution aux principaux candidats à l'élection régionale, diffusion de la réponse des candidats sur le site du COPRA 184 et par distribution de tracts, présence d'administrateurs du COPRA 184 à l'accueil de meetings organisés par différents formations politiques (PS, Europe Ecologie, UMP), le COPRA 184 s'est donné les moyens de peser sur les candidats à l'élection régionale 2010 pour qu'ils nous fassent part de leur position et de leurs engagements vis à vis du projet de prologement de la Francilienne Autoroute A104 et pour leur faire savoir que le COPRA 184 luttera jusqu'à ce que l'annulation de ce projet autoroutier prononcée par trois premiers ministres soit enfin appliquée.

 

Le COPRA 184 ne donne pas de consigne de vote, il informe les 200 000 riverains, victimes potentielles de ce projet qui n'a rien à faire en zone urbanisée, pour qu'ils puissent voter en leur âme et conscience.