Juin 2012 : les médias relatent le sondage A 104 réalisé en Mai par l'IFOP

Rubriques: 

Suite à la conférence de presse CO.P.R.A. 184 / IFOP du 1er juin 2012, les médias ont largement repris les résultats du sondage sur l'A 104 effectué par l'IFOP au mois de Mai.

 

Il est important de rappeler qu'il y avait parmi les sondés, 1 tiers de riverains et 2 tiers de non riverains, donc toutes les populations.

Important également, le "Tracé vert A 104" n'est pas un projet de bouclage de la Francilienne, mais un projet de prolongement de la Francilienne de Méry-sur-Oise à Poissy-Orgeval.
La Francilienne A 104 ne sera jamais bouclée car la plaine de Versailles et la Vallée de Chevreuse sont des sites classés.

Depuis que nous insistons sur ce point, il nous est toujours difficile de lire ou d'entendre parler de bouclage, raison pour laquelle nous le reprécisons une fois de plus en espérant que tous les médias, Elus, riverains, non riverains, finissent par bannir le terme "bouclage" de leur langage au sujet de l'A 104.

--------------------------------------------------

L'Agence France Presse

 

Dépêche de l'AFP Vendredi 01 juin 2012 à 15h14

Suite à la conférence de presse organisée par le COPRA à 10h30

________________

 

Prolongement de l'A104: 59% d'opinions défavorables (sondage Ifop)

Le projet de prolongement de l'autoroute A104 entre Méry-sur-Oise (Val-d'Oise) et Orgeval (Yvelines) est considéré comme "une mauvaise chose" par 59% des personnes interrogées par l'Ifop pour un sondage commandé par l'association Copra 184, opposée au projet.

Cette proportion d'opposants au prolongement de la Francilienne s'élève à 64% au sein des riverains du projet et à 56% pour les non-riverains.

79% des sondés se disent "favorables" à l'organisation d'un référendum sur le passage du tracé de l'autoroute dans leur commune et, si un référendum était organisé, 71% voteraient contre (72% s'agissant des riverains et 71% chez les non-riverains).

Selon François Kraus, directeur d'enquête à l'Ifop, la population n'est "pas convaincue par l'efficacité économique du projet, la population étant très partagée sur ce point" (45% perçoivent un impact négatif du projet sur le développement économique).

"Ce résultat est surprenant car généralement, dans ce type d'étude, les deux tiers, voire les trois quarts de la population perçoivent un impact positif sur l'économie", a-t-il ajouté.

Selon le Copra 184, à l'initiative de ce sondage, le prolongement de 22 km de l'A104 générera un trafic de 120.000 véhicules par jour, dont 20% de poids-lourds, et affectera 16 communes, soit environ 200.000 habitants.

"Initialement, cette autoroute devait relier les villes nouvelles de Cergy-Pontoise et Saint-Quentin-en-Yvelines et aujourd'hui, on nous dit que cette autoroute est indispensable pour alimenter le plateau multimodal d'Achères", a dénoncé Victor Blot, porte-parole du collectif, créé en 1991.

"Arrêter l'A104 à Achères, c'est pire que tout! Ca veut dire que tout le réseau secondaire va être submergé", s'est-il alarmé.

M. Blot a dit espérer que les données de ce sondage "pèsent sur les élections législatives".

Le prolongement de l'A104, dont un premier tronçon jusqu'à Achères a récemment été validé par l'Etat, divise les élus du secteur depuis des dizaines d'années.

L'enquête a été réalisée par l'Ifop par téléphone, du 4 au 5 mai, auprès d'un échantillon de 402 personnes représentatif de la population concernée par le projet, âgée de 18 ans et plus.

AFP

 

 

 

 

La TV du Val d'Oise, Journal Télévisé du lundi 04 juin 2012

JT 04062012 par vonews

 

La Gazette du Val d'Oise du mercredi 06 juin 2012

Une de la Gazette du Va d'Oise du mercredi 06 juin 2012

Une précision toutefois, il ne s'agit pas seulement des riverains, mais également des non riverains.

 

La Gazette du Val d'Oise du mercredi 06 juin 2012

 

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Le Courrier des Yvelines du mercredi 06 juin 2012

Le Courrier des Yvelines mercredi 06 juin 2012

Le Courrier des Yvelines mercredi 06 juin 2012

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La remarque précédente s'applique également : il ne s'agit pas seulement des riverains, mais également des non riverains.

 

Le Journal des 2 Rives, article du 01 juin 2012 sur le site internet du journal

 

 

Le Journal des Deux Rives

 

(Cliquer sur l'image pour lire l'article complet sur le site du Journal des Deux Rives)

 

Le Parisien du samedi 02 juin 2012

Le Parisien du samedi 02 juin 2012

 

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Comme précisé en début d'article, il s'agit d'un prolongement et non d'un bouclage de la Francilienne.