1er semestre 2013 : le CO.P.R.A. 184 mène une action silencieuse mais soutenue vis-à-vis de la Commission "Mobilité 21"

Rubriques: 

Vous avez pu suivre ces deux derniers mois l'action que nous avons menée pour appeler les populations concernées à exiger le retrait du projet A104 du Schéma Directeur de la Région Ile de France  (SDRIF), soumis à l'enquête publique qui s'est terminée le 14 mai 2013.

Autre action du Bureau Exécutif du CO.P.R.A. 184 pendant les cinq premiers mois de cette année 2013, nous avons fait part de notre argumentation de refus du projet A104, à la Commission Mobilité 21 (21 pour 21 ème siècle).

La commission mobilité 21, sa raison d'être, sa mission :

Cette commission a été créée en Octobre 2012 par le Ministre des Transports, pour faire une proposition de hiérarchisation des 70 projets qui constituent le Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) pour les 25 années à venir. L'ensemble de ces projets représente aujourd'hui un coût prévisionnel de 245 milliards d'euros.

La situation économique du pays ne permet pas de mener de front l'ensemble de ces projets d'infrastructures, d'où la volonté de l'État de les étaler dans le temps en définissant une hiérarchisation.

Après la proposition de hiérarchisation des projets d'infrastructures qui sera faite par la Commission Mobilité 21, le Ministre des Transports proposera un nouveau Schéma National de Mobilité Durable.

La création de cette commission représentait pour le CO.P.R.A. 184 une opportunité à saisir pour faire valoir le combat que nous menons avec vous depuis 22 ans contre l'A104. Nous sommes intervenus de deux manières vis à vis de cette commission :

- Par l'intermédiaire de l'association France Nature Environnement (FNE) qui a été auditionnée par la Commission Mobilité 21 le 23 janvier 2013. Nous avons remis à FNE un dossier dans lequel nous avons décrit toutes les nuisances qui seraient générées par le projet A104 s'il était réalisé (pollution chimique et par le bruit entrainant son cortège de nuisances sur la santé des riverains et sur l'environnement, coût exorbitant du projet, dévalorisation du patrimoine etc.)

- En adressant directement au Président et à chacun des membres de la Commission Mobilité 21, des documents que nous avons déjà publiés ou présentés lors de nos assemblées générales ordinaires (lettres d'information, tracts, diaporamas) ainsi que trois nouveaux diaporamas argumentés.

Nous avons jugé nécessaire en effet, de développer notre argumentation  contre le projet A104, sous les trois angles suivants qui nous paraissent essentiels :

 

L'aberration économique du projet A104 :

 

A104-Diaporama aberration économique par Copra184-A104

Selon votre vitesse de connexion à internet et après avoir lancé la lecture,

vous pouvez choisir la qualité de la vidéo en plaçant le pointeur de votre souris en haut à droite.

 

Les dangers d'un phasage du projet A104 :

 

A104-Diaporama DANGERS A104 Bis par Copra184-A104

 

L'aménagement de l'existant et le développement des transports en commun en solutions alternatives :

 

A104-Diaporama amélioration existant par Copra184-A104

 

Nous avons mené cette action de manière silencieuse et soutenue pour plus d'efficacité. Nous la portons maintenant à votre connaissance, nous sommes en attente  des conclusions de Commission Mobilité 21.

Nous publierons à partir de la mi-juin la lettre d'information CO.P.R.A. 184 n°26 en cours de rédaction pour résumer cette action.

Le présent article qui permet de visualiser les trois diaporamas est un complément à cette lettre d'information à paraître.

Ensemble, persévérons, agissons pour obtenir l'annulation du tracé "vert" A104 décidé en octobre 2006 et la remise à plat du projet de prolongement de la Francilienne A104.