Réponses au questionnaire COPRA : Elections Municipales Pierrelaye

Le questionnaire qui est proposé aux candidats (voir pièces jointes) comporte plusieurs questions :

1-Connaissez-vous le « tracé vert A104 » choisi par le Ministre Dominique Perben en octobre 2006, à la suite du débat public, dans le cadre du « Prolongement de la Francilienne » ? 

2-Êtes-vous pour ou contre le « Projet A104 de prolongement de la Francilienne, de Méry-sur-Oise à Poissy / Orgeval,  en zones urbanisées » ?

3-Si vous êtes CONTRE, seriez-vous d’accord pour rejoindre un « Comité des Élus pour des solutions alternatives au projet A104 » et agir en conséquence ? 

4-Si vous êtes CONTRE ce projet A104, seriez-vous d’accord pour signer une lettre au Président de la République, afin de lui demander « l’abandon du projet A104 ».

5-Connaissez-vous le tracé « A104 bis » basé sur le projet du Conseil départemental 78 de « Liaison de la RD30 à la RD190, via le Pont d’Achères » qui risque de devenir une alternative au projet A104, au gabarit autoroutier ?
 
6-Si OUI, êtes-vous pour ou contre cette « A104 bis » ? 


Le tableau ci-joint reprend les réponses des divers candidats : 

Candidat

Q1

Q2

Q3

Q4

Q5

Q6

Commentaire sur l’A104

Commentaire sur A104bis

Michel Vallade

Oui

Contre

Oui

Oui

Oui

Contre

Pierrelaye : la ville a déjà organisé une manifestation contre le projet. Elle est prête à recommencer si la situation l’exige.

Personnellement je m’oppose à toutes créations de routes supplémentaires qui ne résolvent rien, et incitent les citoyens à utiliser encore davantage leur automobile. Il faut agir pour développer les transports en commun et encourager la pratique du vélo, voire de la trottinette.

Eric Bosc

Oui

Contre

Oui

Oui

Oui

Contre

Membre du CO.P.R.A 184 depuis des années, si je suis élu, je m’engage à poursuivre le combat à côté des autres élus qui se positionneront contre ce projet autoroutier, qu’il s’agisse de l’A104 ou de l’A104bis.

Idem

Stéphanie Henry

Oui

Contre

Oui

Oui

Oui

Contre

Je m’engage à être l’une des premières au Front pour mener le combat à vos côtés en tant qu’élue de la République.

Vous aurez mon total soutien.

Je suis depuis un bon bout de temps vos actions et je suis de tout cœur avec vous.

Je m’opposerai également à ce tracé qui sera lui-aussi nuisible aux habitants des communes concernées !

Une fois de plus, je serai la 1ière à monter au Front.

 

Villes concernées